AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kryptonite — Roméo Westblury

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kryptonite — Roméo Westblury   Ven 21 Nov - 2:15

— And you; Muggle ?;;
    pseudo; Alexandre Smile .
    âge(facultatif); Plusieurs Années.
    niveau de rp ?; Piètre.
    avatar ?; Heath Ledger.
    code ?; CODE BON
    votre avis sur le forum ?; Il est bien, très bien même.
    présence ../7; 5jours/7jours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Ven 21 Nov - 2:27

Kryptonite
                    You called me strong, you called me weak but your secrets I will keep. You took for granted all the times I never let you down. You stumbled in and bumped your head, if not for me then you would be dead. I picked you up and put you back on solid ground.


    I took a walk around the world to ease my troubled mind - Oui, Oui, je suis troublé, complètement dérangé. Je l'ai toujours été et je le sais. Je n'en ai aucune preuve, très peu de souvenir, mais j'en ai au moins quelque uns. Je m'appelle Roméo, j'ai 17 ans et ce depuis plutôt longtemps. Je ne sais plus précisément, pour moi ça ne semble être que quelques mois, mais en réalité cela remonte peut-être à il y a plusieurs siècles. Je déteste me remémoré mon passé car d'une certaine façon que je n'avouerais jamais, j'en souffre. Je ne me souviens plus de mon nom d'humain, mais mon amoureuse s'appelait Anna. J'avais une belle vie, un brillant avenir, tout me souriait dans la vie. J'étais beau et jeune, romantique et bien élevé. J'étais riche enfin, mes parents étaient riches et me donnerais toute leur fortune lorsqu'ils mourraient. J'étais fiancé depuis mes 16 ans à la plus jolie fille de la ville et nous nous étions fiancés par choix. Notre avenir était tracé et c'était nous qui l'avions tracé. Nous allions finir nos études de sorcellerie, j'allais travailler au ministère, elle allait devenir professeur. Nous allions nous installé dans un grand manoir à la suite de notre mariage, nous allions nous mariés dès l'été de nos 17 ans. Après 2 ou 3 années passées ensemble, Anna voulait que je lui donne un fil et une fille ou du moins, elle voulait 2 enfants, moi j'en voulais 3 et je savais que j'arriverais à la convaincre. J'arrivais toujours à convaincre quelqu'un quand je le voulais et je n'avais jamais compris pourquoi. Mon père disait que c'était mon charisme naturel et que je l'avais depuis ma naissance.

    Tout cela n’était que de beau projet qui s'éteignirent trop vite. Une soirée où j'étais sortit prendre une marche autour du monde pour détendre mon esprit troublé, le pire arriva. C'était justement l'été de mes 17 ans, là où ma vie commençait enfin. Moi et ma dulcinée préparions le mariage cette soirée là. Vous vous êtes déjà rendu compte à quel point les femmes se prennent la tête ? Vous avez déjà réalisé que la plupart d'entre elles sont obsédées par la perfection alors que la perfection n'existe pas. Anna était contrôlante, elle décidait tout et moi, pauvre homme, je ne devais rien dire. Elle me demandait quelque fois mon avis, mais c'était simplement pour que je ne me sente pas inutile. Il n'y avait qu'elle et sa mère qui discutait de la liste des invités, moi j'écoutais. Je n’osais rien dire, sa mère me détestais déjà amplement, pas besoin d'en rajouter. Mon regard s'était perdu dans les courbes qu'étaient dessinés sur la table de bois devant moi lorsque la douce voix de ma princesse résonna comme un écho lointain.

    Chéri, tu es d'accord pour qu'on invite Darren ?

    Il était peut-être le meilleur ami de ma Juliette, mais je ne pouvais pas supporter ce type. Il était amoureux d'elle depuis des années et j'en étais dégouté. Elle savait que je ne l'aimais pas, mais elle insistait pour qu'il vienne et mon affreuse belle-mère encore plus. Moi, c'était la dernière personne que je voulais voir à mon mariage. Je savais pertinemment qu'il s’opposerait à notre union lorsque le prête le demanderais et là, il gâcherait tout. Il gâcherait notre plus beau jour à tous les deux. Anna me regardais d'un air suppliant, je soupirais et tentais de gagner un peu de temps pour trouver une réponse convenable et équitable.

    Vous avez peur de la concurrence Roméo ?

    Elle ne m'appela pas Roméo, elle m'appela par mon nom. Mais ce dernier, je l'ai oublié. Je regardais la vielle bique, tentant de gardé mon calme même si elle m'énervait. Non je n'avais pas peur de la compétition, je me savais meilleur que lui et mieux pour Anna. Oui, c'était prétentieux, mais c'était vrai.

    Anna serait bien mieux avec lui, je le dis et je le dirais toujours.

    Si j'aurais été un vampire à ce moment, je l'aurais mordu et je l'aurais laissée se vidée de son sang. Elle ne méritait même pas d'être bue, elle me répugnait. Ma mâchoire s'était serrée et mes dents grinçaient, je basais les yeux en feignant la peine plutôt que la colère.

    Si vous voulez bien m'excusez, mesdemoiselles, je dois aller prendre l'air.

    Je tirais ma révérence sans demander mon reste. Elles pouvaient faire ce qu'elles voulaient du mariage, moi je commençais à en avoir marre. J'étais sortit à l'extérieur et j'avançais vers la rue où je commençais à marcher doucement. Je me perdais dans mes pensées et mon esprit troublé. Bientôt je sentis la main de ma douce ce glissée dans la mienne. Son doux parfum flottait dans l'air et venait doucement m'enivré.

    Je suis désolée, elle est affreuse.

    Anna avait murmuré cette phrase, tentant de s'excusée à la place de sa mère qui elle ne le ferait sans doutes jamais. Elle ne m'apprenait rien de nouveau, je savais qu'elle était ignoble, mais j'avais trop de bonnes manières pour le dire. Je restais muet, me retournant doucement vers ma fiancée que j'embrassais avec fougue. Au diable cette chipie et son désir de voir sa fille mariée à Darren. Elle m’avait donné son cœur et je comptais bien le garder.

    Jusqu'à la mort vous serez mienne, gente dame.

    Il faut avouer que j'avais de la classe, j'en ai encore aujourd'hui, mais j'ai l'air vieux jeux lorsque je m'exprime comme si je venais d'une autre époque.

    Alors Roméo, on passe une bonne soirée ?

    Une voix avait résonnée derrière moi et m'avais réellement appelée Roméo. C'est de là que j'ai été bâtisse, par ce ténor à en frissonné. Je m'étais retourné pour faire face à un homme. Il était aussi grand et beau que moi, peut-être même plus beau que moi. Ses yeux étaient cramoisis et ses lèvres étaient retroussés de façon à montré fièrement sa dentition. Il s’approchait rapidement d'Anna, mais je la protégeais. Il décida finalement de s'en prendre à moi et il la laissa filée. Je tentais de me défendre, mais il était bien plus fort. Ses dents se plantèrent dans mon bras à trois reprises, j'hurlais, j'avais mal. Je croyais qu'il avait mit feux à mon bras, mais s'était son venin qui m'envahissais.

    Transformez-moi, je veux être l'un des vôtres.

    Je l'avais supplié, le regardant tout en tentant de contenir ma douleur. Le monstre m'avais sourit, il avait lentement dégusté le sang qui était coulé de mon bras. Finalement, ce fut le néant. Les jours ou peut-être même les années suivants me furent floues. Ce fut le dernier baiser que j'eu échangé avec ma tendre Anna.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Ven 21 Nov - 8:41


    I watched the world float to the dark side of the moon - S'il y avait une personne qui avait flotté vers le côté sombre de la lune, c'était moi. J'étais encore plus beau et plus brillant qu'avant. J'étais tout de même un vampire indécis entre le mal et le bien. Le clan que j'avais rejoins n'était pas végétarien et je ne savais pas si leur mode de vie allait me plaire. Ils me gardaient parce que j'avais apparemment quelque chose de spécial. J'avais un pouvoir inexplicable comme Liam & Rozy. J'étais un monstre parmi les monstres, sympathique non ? Rozalyssa espérait que j'allais rester et que je deviendrai son amoureux. Je n'étais pas certain de le vouloir. Il était vrai qu'elle était d'une grande beauté, mais j’espérais toujours revoir ma Anna. Cella faisait 2 ans que j’habitais avec les Danshworth et que j'apprenais à contrôlé ma soif dans l'espoir de revoir Anna. Les membres de ma famille m'appuyaient étrangement, peut-être parce qu'ils se doutaient de ce qui allait se passé.

    Ce soir là, j'étais prêt, je le sentais. Jasper et moi étions allés chasser la veille, je n'avais aucunement soif. Je l'avais annoncé à mon frère qui se souvenait encore où s'était et qui allait m'accompagné. Mon frère, celui qui m'avait transformé parce que je lui avais demandé au lieu de me tuer. Il était vraiment important pour moi, nous étions comme de vrais frères. Nous nous aimions, mais il y avait aussi cette compétition et jalousie fraternelle qui régnait constamment. Je m'étais mit tout beau et j'étais impatient à l'idée de revoir ma Juliette. Nous dirent au revoir au reste du clan, incertains de si j'allais revenir parmi eux puis nous partîmes. Nous avions couru et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, j'étais arrivé. Nous allions d'abord voir chez les parents d'Anna. Ce fut sur son père que nous tombèrent et il fut très surpris de savoir que j'étais toujours vivant.

    Anna est-elle là ?

    J'étais calme, même si le vieil homme semblait inquiet. C'était comme s'il venait de voir un fantôme, un mort vivant, j'en étais un. Après tout, j'avais été laissé pour mort pendant deux ans, Anna avait peut-être refait sa vie. Elle m'avait pourtant déjà juré qu'elle préfèrerait mourir après ma mort plutôt que de refaire sa vie avec quelqu'un d'autre. Elle m'avait promis que j'étais le seul et que ce serait toujours ainsi. J'allais être déçu, je le savais. Je pouvais le lire dans les traits de son père, je le sentais dans l'air ambiant.

    Mais, elle n'habite plus ici. Elle s'est mariée à Darren après la mort de sa mère. Où étiez-vous mon garçon ? Nous vous avions crus mort.

    J'avais lancé un regard rapide et furieux à mon frère, il avait compris. La haine que j'avais toujours éprouvée envers Darren était aujourd'hui meurtrière. La vielle chipie était morte et sa fille s'était mariée à Darren parce que c'était ce que sa mère avait toujours voulu. Même six pieds sous terre elle arrivait à ses fins.

    Ça n'as pas d'importance.

    J'avais été froid avec un homme qui ne le méritait pas, avec un homme bon qui m'avait toujours apprécié. J'avais l'impression d'un mauvais rêve. Que tout cella était un affreux cauchemar. Nous avions tourné les talons sans un mot de plus. Nous nous engouffrâmes dans le noir de la nuit pour ne plus être visible aux yeux des sorciers. Jasper avait compris, pas besoin de lui expliquer. Elle était tout près, je la sentais. Je m'étais mis à courir en suivant l'odeur et mon frère faisait la même chose ou plutôt, me suivais. Je ne mis que quelques secondes avant de faire voler la porte de leur maison en éclat. Ils étaient devant nous, surpris comme deux idiots. J'avais la rage imprégnée sur chaque minime partie de mon âme alors que j'apercevais leurs mains liées.

    Bonsoir mon amour...

    Ce fut les seuls mots que je prononçais et Anna n'eu malheureusement pas le temps d'y répondre. Un sourire sadique avait embrassé mes lèvres rosées et nous avions bondit. Anna était à moi, je laissais l'autre imbécile à mon frère. J'avais soif et elle allait amplement m'apaisé, je ne comptais pas lui faire cadeau de l'immortalité. Mes bras glacés avaient enlacé sa taille comme ils l'auraient fait autrefois. Mes lèvres s'étaient posées sur sa gorge, elle eu le temps de pousser un cri dont je prenais plaisir. Mes dents déchirèrent ensuite sa peau pâle et je commençais à la vidée de sa sève. Nous devions faire vite car leurs cris avaient sans doute alerté le voisinage. Son sérum n'était pas aussi succulent que je l'avais imaginé, il n’était que comme tous les autres, pas exceptionnel. Je m'étais contenté de la vidée de son sang pour qu'elle ne survive pas. Jasper avait détruit l'autre humain en morceau et s'en était même fait un plaisir. Sadiques, nous somme partit pour rejoindre les nôtres, les miens. C'est à partir de cette soirée que je fus officiellement membre du clan Dansworth.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Ven 21 Nov - 19:17


    After all I knew it had to be something to do with you - Les jours qui suivirent mon meutre ultime furent riche en meurtre également. J'adorais chassé, j'étais devenu méchant. J'aimais le sang, s'était ma raison de vivre. Je buvais du sang humain, j'adorais que ce liquide cramoisie envahisse ma bouche morte. J'appréçiais encore plus les cris que poussaient mes victimes en signe de derniers espoirs en vain. J'adorais les affrontés de face, je n'étais pas un vampire surnois qui arrivait de dos. J'étais assez rapide pour me permettre de faire face à mes victimes. J'avais assez d'arrogance pour les charmés, leur sourire et ainsi déclencher leur peur. Ils hurlaient pour appeller au secours, mais je les rattrapais. Je prennais le temps de savourer chacuns de mes meutres. Je me divertissais en lisant la peur sur chaques parcelles de l'âme de malheureux inocents que je dégustais. J'étais un monstre, une calomnie dont j'aurais eu honte. J'étais franchement dérangé et je n'avais de coeur pour personne. Ma soif s'intensifiait de jours en jours et mon nouveau mode de vie me permettait de combler cette soif plus qu'il ne l'aurait été nécéssaire.

    Ce jour là, Rozalyssa croyait que c'était le bon. J'avais soif, j'avais envie de tué. Jasper avait promis à Arshee de ne consacrer sa journée qu'à elle. Liam et Jay étaient partit chasser ensemble et me je devais rester avec la belle Rozy. Nous étions installé dans un canapé brun foncé, éloigné l'un de l'autre. La jolie brune me regardais avec son doux visage d'ange, moi j'étais perdu dans mes pensées. Mes rêveries étaient sulfureuses, je tuais encore et encore dans différent scénarios.

    J'ai un petit creux, pas toi ?

    Mon regard s'était posé sur la femme à mes côtés, je lui souriais. Elle me suiverais, elle n'aurais pas le choix. Je ne voulais pas utiliser mon pouvoir sur elle, mais si c'était nécéssaire je le ferai. Je m'étais brusquement levé et j'étais apparu devant elle, lui tendant la main. La petite poupée s'en saisit en nous disparurent de la pièce et de la maison si rapidement qu'un oeil humain n'aurait pu nous voir. Nous nous étions éloignés de la ville, enfoncés dans les bois. Nous avions trouvé de très bonnes victimes. Un couple d'adolescent dont le sang bouillait à l'idée de passé la nuit ensemble. Cette nuit risquait d'être passionnée, mais passionnée par le meutre. Ils étaient condamnés sans le savoir. Dans peu de temps la vie aurait quitté leurs corps et leurs familles croiraient qu'ils s'étaient fait tué par des ours ou ce genre d'animal sadique qui auraient mutilé leurs pauvres corps. J'étais prêt à bondir, mes muscles se contractaient et mes dents s'impatientais. Alors que j'allais m'élançé vers la vierge, la main de l'angelot se fit comme de l'étau autour de mon bras. Elle me regardait et s'approchait de moi, je ne comprennais pas ce qu'elle faisait.

    Qu'est-ce qui ce passe ? T'as plus envie de chasser ? Me dit pas que t'as pitié d'eux...

    J'étais anquieux alors que je plongeais mes Iris sanguins dans ses yeux sombres. Je ne savais plus trop ce que j'espérais qu'était sa réaction. Peut-être que j'étais dans le champ et que sa réaction signifiait totalement autre choses. Sa main tenait toujours la mienne et je ne tentais pas de m'en défaire.

    Pour dire vrai, je ne suis venue que parce que je devais te parler en privé.

    Rozalyssa était sérieuse et moi j'avais fin. Je ne voyais pas où elle voulais en venir et je ne comprennais pas pourquoi elle me faisait attendre, mais j'avais faim. J'attendais la suite sans rien dire et sans me préoccupé de nos victimes. Nous parlions assez bas et rapidement pour ne pas être entendu. En plus nous étions cachés dans la forêt.

    Je pensais que lorsque tu rejoindrais notre clan... Enfin, j'espèrais que tu serrais mien.

    Elle était remplie d'espoirs, ses yeux sombres chatoyaient tendrement. Si j'avais un pauvre mortel je n'y aurais même pas songé 2 secondes et je l'aurais embrassé. Si les femmes n'avaient pas été aussi crève-coeur avec moi je serais sans doute devenu sien. Je savais pertinnement que ma réponse allait la laissée morose. Pourtant je ne voyait pas l'utilité d'hâbler sur les sentiments que j'avais ou plutôt que je n'avais point.

    Nous ne pouvons guère, Rosa. JE n'ai malheureusement plus la faculté de m'éprendre de qui que ce soit. Tu trouvera tien, mais je ne le suis point.

    J'avais pris son visage entre mes deux mains diaphane que je gardais captif. Mes mains étaient l'ergastule de son visage de démone. Si je n'avais pas été aussi herculéen que je l'étais, elle aurais pu me doubler et étreindre nos gueule en un baiser plus illusoire que passionnée. Je tentais de la décourager et j'allais bientôt y arriver. Ses doigts de fées m'avais laissé vainqueur et déserraient leurs brutales caresses.

    Liquidons-les, leur passion m'écoeure.

    Toute tendresse et sentiments s'étaient envolés d'elle. Elle n'était plus qu'un parricide cruel dont les yeux étaient devenus aussi cerises que les miens. J'étais désolé pour elle, chagriner de ne pas pouvoir la rendre heureuse comme elle l'aurais voulu. Elle m'en voudrais sûrement pour le reste de mon existence d'immortel à moins que je ne change d'avis, ce qui était peu probable. Je l'avais libèré de ma prise et nous avions pris nos positions, prêts à sauté et à danser avec ses humains du mieux que nous le pouvions. La fraction de seconde où j'avais cesser de m'abreuvée pour regardé ma compagne je l'avais vu rageuse. J'étais même certain qu'elle immaginait que j'étais celui à qui elle ravissait la vie, le futur, les rêves, le bonheur et tout ses trucs captieux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Sam 22 Nov - 1:31


    If I go crazy then will you still call me Superman ? - Ma vie de cannibale avait changée depuis peu. On m'imposait un nouveau mode de vie que je n'aimais pas. J'étais maintenant étudiant dans une école de sorcellerie par Liam avait décidé que nous y irions tous. Le nouveau dirigeant de l'école savait que nous étions des mangeurs d'homme, c'est pourquoi il nous avaient tous rencontrés dans son bureau pour voir si nous étions assez civilisés et contrôlés pour pouvoir coexister avec des humains sans les tués.

    Vous pouvez rester, mais vous êtes avertis. Une seule mort due à un vampire et vous êtes tous dehors et ne remettrais jamais les pieds dans cet établissement. Suis-je bien clair ?

    Nous hochâmes tous de la tête dans un même mouvement. Le dirigeant avait un sourire de satisfaction et nous regardaient d'un œil bienveillant. Je n'avais encore rien vu, mais je savais que mes journées et mes nuits seraient longues. Nous avions le droit de chasser le soir, mais loin de Poudlard. J'avais emballé mes affaires principalement composés de vêtements et de livres. J'étais passé sous le choixpeau avec ma famille dans une cérémonie pas vraiment officielle. J'avais été envoyé à serpentard, Arshee à Serdaigle, Jay & Rozalyssa à Poufsouffle tandis que Liam et Jasper avaient hérité de serpentard comme moi . Ma vie était monotone et feinte. Je me faisais passer pour le frère de Jasper & le cousin des Dansworth.

    Je ne dormais pas, je chassais le soir. Je ne mangeais pas, mais je devais tout de même m'asseoir dans la grande salle à chaque repas. Heureusement que j'étais chez les serpentard, comme j'étais effrayant, personne ne me posait de questions sur mon inappétit. J'avais au moins la chance d'être mort à 17 ans. Ainsi j'étais en 7ième année et il je n'avais que deux ans à faire en ses lieux. Je n'avais pas trop compris pourquoi Liam désirait tant que nous intégrions cette école de sorciers. Nous étions déjà tous bien plus doués en magie que la plupart des professeurs. J'avais finit par comprendre par moi même, s'était une tactique. Il voulait montrer aux Lindell que nous étions humains et ainsi tenter des les amadoués et les faire entrer dans notre clan. Liam était assoiffé de puissance et les dons de Lindell le faisait baver d'envie. Je détestais être utilisé ainsi à mon insu tel une marionnette. Tel était ma façon de penser au début de la semaine où je suis arrivé à Poudlard. Au fil des jours la chose me semble moins pénible, je peux profiter de mon temps libre pour aller fouiner dans l'immense bibliothèque. Comme je suis malin et que personne ne sait résister à mes caprices, j'y suis arrivé. J'ai réussi à obtenir la clé des livre qui avaient étés condamné de la bibliothèque. Des livres sur la magie noire, j'aime la magie noire. Cette magie que je ne connais pas et dans laquelle je souhaite m'investir. Les livres sont une bonne chose, mais j'ai besoin d'un professeur de talent que je ne croyais pas trouvé en Poudlard. Mon existence de s'octroie qu'autour du côté sombre de la lune, au mal. Mais je ne me doute pas d'une chose, je suis loin de m'en douter. Je vais bientôt changé, je vais me détester. Je vais la rencontrée et la désirée. Ce sera dangereux pour elle, je ne me contrôle pas si bien que je l'espère. Et si elle subissait le même sort qu'Anna, non jamais je ne me le permettrai. C'est ainsi qu'inconsciemment je me bâterais contre moi même.

    J'ai pris une marche autour du monde pour soulager mon esprit troublé. J'ai laissé mon corps flotté quelque part dans les sables du temps. Mais je regarde le monde flotté vers le côté sombre de la lune, je sens que je ne peux rien y faire. Après tout, je sais que ça avait quelques choses à voir avec toi. Je me fiche vraiment de ce qui arrivera maintenant, aussi longtemps où tu seras mon amie à la fin. Si je deviens fou, m'appellera-tu encore Superman ? Si je suis en vie et que je vais bien, sera tu là a me tenir la main. Je te garde avec moi avec ma puissance surhumaine, mon kryptonite. Tu me dis fort, tu me dis faible, mais toujours je garderais tes secrets. Tu as pris pour acquis chaque fois, je ne te laisserais jamais tomber. Tu es entrée, la tête tu t’es cognée, si ce n'était pas de moi tu serais morte. Je t'ai pris et t'ai remis sur le sol solide. Mais si je deviens fou, m'appellera-tu encore Superman ? Tu es mon Kryptonite.


Dernière édition par Roméo Westblury le Sam 22 Nov - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Aberdeen
- maggie
isn't she perfect?

avatar

Féminin nombre de messages : 568
age : 27
maison : — Slytherin
crédits : Brain Damage

MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Sam 22 Nov - 3:40

    BIenvenuee Roméo ( :
    J'ai bien apprécié la lecture de ta fiche, qui est très bien écrite. <33

    Bienvenue chez les Serpentards ( :
    tu es bien évidemment, validé. ( :
    Amuses-toi bien sur PI*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Sam 22 Nov - 3:59

Merci beaucoup charmante demoiselle :]
Content que mon humble présentation ai fait votre bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Jack E. Caldwell

avatar

Féminin nombre de messages : 1008
age : 27
maison : — Hufflepuff

MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Sam 22 Nov - 16:45

Bienvenue chez les Verts.
Un lien, peut-être? =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Sam 22 Nov - 16:55

Merci beaucoup !
Et bien, si tu a des propositions, j'y suis ouvert Smile
Revenir en haut Aller en bas
June J.Weasley

avatar

Féminin nombre de messages : 2934
age : 24
maison : — Gryffindor

MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Sam 22 Nov - 17:00

Bienvenueeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Sam 22 Nov - 17:17

Merci beaucoup jolie Lenna Smile
Revenir en haut Aller en bas
June J.Weasley

avatar

Féminin nombre de messages : 2934
age : 24
maison : — Gryffindor

MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Sam 22 Nov - 18:04

JACKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK

J'ai peur, c'est un pédophile sangsueT_T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Sam 22 Nov - 21:08

Bienvenue parmi nous ! Très jolie fiche ! <3

Maiis Shishi faut pas avoir peur comme ça ! Même si j'suis pas Jack
Revenir en haut Aller en bas
June J.Weasley

avatar

Féminin nombre de messages : 2934
age : 24
maison : — Gryffindor

MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   Sam 22 Nov - 21:13

va sur le dos de Sue

Ah bonnnnnnnnnn ? Merki pour le compliment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kryptonite — Roméo Westblury   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kryptonite — Roméo Westblury
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» URGENT - Roméo caniche x bichon 2 ans en fourrière (40)
» Oh Roméo, pourquoi es-tu Roméo ? 14.05.11 10h16
» Kryptonite | pv |
» Roméo et Juliette
» La légende de Roméo et Juliette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Priori Incantatum :: archive présentations.-
Sauter vers: