AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 • and she keeps bleeding love. (Maës)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A. Orphée Roosevelt

avatar

Féminin nombre de messages : 22
age : 26
maison : — Ravenclaw
crédits : (c) catwalk

MessageSujet: • and she keeps bleeding love. (Maës)   Jeu 2 Juil - 20:55


(c) lily

Il y a dans le coeur d'une femme qui commence à aimer un immense besoin de souffrir.
C. Nodier


    La littérature est le chant du coeur, l'âme même des sentiments. Être ému par un dialogue, par une scène fictive, par l'ampleur d'une vérité, d'une morale ; Aussitôt qu'elle entrait dans ce monde intense, la réalité n'existait plus pour Orphée. D'un geste machinale, elle tourna délicatement la page du manuscrit qu'elle lisait. Sa concentration si immense était un phénomène qui pouvait en surprendre plus d'un, la façon dont ses yeux dévoraient avidement chaque ligne dénotait de sa soif intarissable de savoir. Elle était une Serdaigle, à ne point s'en méprendre.

      « …parfaitement. Et surtout, n’oubliez donc pas de me rendre le devoir sur le Code international du secret magique de 1692, pour vendredi au plus tard.»


    La jeune fille eut un léger sourire. Le sujet était d’une facilité déconcertante, quoiqu’un peu trop précis à son goût. Mais évidemment, elle se retrouvait être la seule de la classe à arborer un sourire satisfait à l’entente d’une énième devoir d’Histoire de la Magie à écrire. L’une des seules à être profondément intéressée par le livre scolaire face à elle d’ailleurs.
    Quand la sonnerie retentit à travers la salle, les élèves se ruèrent vers la sortie. Pour la plupart, la journée était terminée. Néanmoins, ce n’était pas le cas des élèves suivant l’option de Divination qui avaient encore une heure de cours. Orphée faisait partie des idiots qui avaient eu l’idée d’opter pour la Divination à la place de l’étude des moldus. Quand elle y repensait, elle devait avouer qu’elle avait commis une grossière erreur, il fallait dire que l’art divinatoire n’était pas l’un de ses sujets préférés contrairement à l’histoire de la Magie et aux Potions.

    La jeune fille traversa les couloirs d’un pas tranquille, concentrée à ne pas trébucher sur l’une des pierres froides qui décoraient le sol. Une amie Serdaigle à la chevelure d’un roux flamboyant, accompagnait Orphée et ne faisait que parler encore et toujours depuis qu’elles étaient sorties de la classe d’Histoire, si bien que Roosevelt avait fini par ne plus suivre le sujet. La rouquine aimait les rumeurs en tout genre, un trait de personnalité qu’Orphée avait toujours détesté mais qui faisait malheureusement partie intégrale de son amie. Du moins, jusqu’au moment où elle entendit une rumeur qui l’intéressait plus qu’elle ne l’aurait du.

      « …parce qu’en fait il paraît qu’il couche avec elle. En même temps, c’est un dieu vivant. Pas étonnant qu’il fréquente cette fille, elle est aussi parfaite que lui ! Ils iraient super bien ensembles, tu ne trouves pas ? »


    Orphée eut un pincement au cœur.

      « Je pense…je pense que ce ne sont pas nos affaires, Emily. »
      « Mais c’est ton meilleur ami ! »
      « Et je ne vois pas en quoi j’aurais le droit de me mêler de sa vie sentimentale…Maës fait ce qu’il veut avec qui il veut. »
      « Ouais, si tu le dis. »


    La discussion se termina ainsi, pour le plus grand plaisir de la jeune fille. La journée d’Orphée venait d’être gâchée par l’échange avec son amie Emily. Sans qu’elle ne puisse rien y faire, elle imaginait déjà Maës au bras de la Serpentarde blonde avec qui il allait soit disant si bien d’après les rumeurs. Une once de jalousie fit empourprer ses joues tandis que les deux amies Serdaigliennes entrèrent toutes les deux dans la salle de Divination. Orphée se rendit compte tardivement que le professeur se dirigeait directement vers elle, d’un pas rapide. L’adulte fixa ensuite la Serdaigle de ses yeux pénétrants, ce qui eut le don de rendre la jeune fille très mal à l’aise. Elle remit nerveusement une mèche de ses cheveux derrière l’oreille avant de se mordre instinctivement la lèvre inférieure, oubliant momentanément la douleur que lui provoquait la rumeur sur son meilleur ami.

      « Bonjour Profe- »
      « Miss Roosevelt ! La salle de Potions, viiiiite ! »


    Quoi ?

      « Allez, dépêchez vous ! Vous en avez besoin, n’est-ce pas ? »
      « Professeur, je ne comprends pas ce que vous- »
      « Le troisième œil, mon enfant ! Le troisième œil ! Quand allez-vous enfin réussir à l’utiliser ? Allez tout de suite là-bas, que vous dis-je. »
      « Mais je vais rater votre cours, prof- »
      « Eh bien, je ne veux pas de vous dans mon cours pour aujourd’hui, Miss Roosevelt ! »


    D’accord, là c’était terriblement gênant. Son excentrique professeur de Divination lui ordonnait de quitter son cours pour se rendre dans les cachots terrifiants. Seule. Etait-il important de souligner que les cachots étaient dans la pénombre, et qu’elle avait une trouille pas possible du noir ? Les cachots étaient glauques. Mais ce n’était pas ce qui choqua le plus la pauvre Orphée, non. Un professeur venait de l’ordonner de ne pas assister à un cours. Sérieusement, l’adulte venait de la flanquer dehors pour elle ne savait quelle raison. Encore sous le coup de la surprise, la Serdaigle se laissa faire par le prof qui la poussait sans ménagement à l’extérieur de la salle.
    Elle se retrouvait à présent seule, dans le couloir. Elle n’avait strictement rien saisi aux sous-entendus de la conversation. Pourquoi cette vieille femme lui avait-elle qu’elle devait se diriger vers les cachots, car elle en avait besoin ? Orphée hésita quelques minutes, avant de descendre vers la salle de Potions. Elle accéléra le pas lorsqu’elle fut entourée par les ténèbres des Cachots, et finit enfin par entrer dans la pièce où les cours avaient généralement lieu. Il n’y avait personne. Perplexe, la jeune fille s’avança doucement au milieu de la salle. Pas une âme qui vive.

    Sérieusement, le prof de Divination était vraiment taré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
• and she keeps bleeding love. (Maës)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Imogen S. Jenkins ¤ Bleeding Love ¤
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Priori Incantatum :: ♦ CINQUIEME ETAGE. . . :: — Salle Vide.-
Sauter vers: