AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 maggie — hating her is the latest trend.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maggie Aberdeen
- maggie
isn't she perfect?

avatar

Féminin nombre de messages : 568
age : 26
maison : — Slytherin
crédits : Brain Damage

MessageSujet: maggie — hating her is the latest trend.   Lun 15 Juin - 14:44


    p
    ― hautaine ― extravertie ― intelligente ― naïve ― enfantine ― bornée ― coquette ― chiante ― cinglante ― sarcastique ― déterminée ― indépendante ― sensible ― délicate ― cultivée ― charismatique ― candide ― têtue ― dépenssière ― imaginative ― superficielle ― maladroite ― désorganisée ― maligne ― charmeuse ― calculatrice ― jalouse ― rancunière ― critique ― énergique ― insouciante ― je-m'en-foutiste ― gourmande ― insolente ― fourbe ― parfois menteuse ― manipulatrice ― fière ― orgueilleuse ― cancre ― égocentrique ― sûre d'elle ― aguicheuse ― perfide ― bruyante ― bavarde ― enjôleuse ― susceptible ― colérique ― irrévérencieuse ― parfois immature ― garce ― curieuse ― ambitieuse ― rusée ― obstinnée ― narcissique ― "je-me-moi" ― excessive ― intélorérante ― mauvaise perdante ― capricieuse ― imposante ― indifférente ―


[...]

    maggie ― chick habit
    ▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀

    ▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀
    Maggie est très intelligente. Elle ne fait pourtant pas le moindre effeort scolaire et est plutôt cancre. Elle est dui genre à parler et rire en cours plutôt qu'écouter les dires du prof. Étudier? Non merci. Dommage, car son intelligence est vraiment hors pair. Un peu d'effort et elle aurait peut-être des résultats dignes de ses capacités intellectuelles.

    Maggie a un fort penchant pour l'alcool. Elle boit comme un homme, elle boit comme un trou. Mais elle ne prend pas l'alcool du tout. Euphorie, rires, drague; elle passe par toutes les étapes. Elle n'échappe pas aux nausées et aux maux de têtes atroces. Non. Elle ne prend vraiment pas l'alcool. Mais elle en raffole.

    Maggie a été une seule fois amoureuse. Véritablement amoureuse. Et IL disait l'aimer. Il l'a trompée. Elle refuse à présent toutes formes d'amour. Non merci. Si elle croit encore en l'amour, elle refuse de l'admettre. La drague outrageuse, c'est son domaine.

    Maggie est chiante. Maggie est même parfois méchante. Irrespectueuse, sans pitié, hautaine, superficielle, on ne veut pas être sur la ― très longue ― liste noire de Maggie. Parce qu'avoir une telle garce sur le dos, c'est pire qu'être en compagnie de Lucifer dans les braises de l'Enfer.

    Maggie pète souvent les plombs, elle pète souvent un câble. Et quand Maggie est en colère, pousse toi et ne fais qu'une chose ; courir. En effet, quand la petite blonde est en colère, elle devient un véritable ouragan. Elle jure comme un pompier, elle frappe de toutes ses forces, elle hurle, elle pleure. Tout un phénomène. Un phnomène auquel il n'est pas recommandé d'assister...

    Maggie mange comme un ogre. On a souvent l’impression que cette fille n’a pas de fond, tellement son appétit est démesuré. Tout ce qu’elle peut engloutir en une journée est ahurissant.

    Maggie est à Serpentard. Maggie a tous les qualificatifs pour être chez les Serpentards. Son intelligence a fait hésiter le Choixpeau, elle lui a donné du fil à retordre. Serdaigle? Serpentard? Sa ruse, ses ambitions, son fort caractère et sa façon d’être fourbe ont eu raison d’elle. Elle a atterrit chez les Vert & Argent. Et cette maison lui va comme un gant.

    Bien que Maggie soit très enjôleuse, séductrice et charmeuse, elle n’est pas une adepte des « coups d’un soir ». Bien sûr, ce sont des choses qui peuvent arriver, mais pas tous les soirs, pas toutes les fois ou elle sort. Non, elle drague outrageusement, elle passe le stade des baisers langoureux. Mais coucher? Non. Sauf avec ses plus... « réguliers ».












    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Dernière édition par Maggie Aberdeen le Mar 16 Juin - 22:58, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Aberdeen
- maggie
isn't she perfect?

avatar

Féminin nombre de messages : 568
age : 26
maison : — Slytherin
crédits : Brain Damage

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Lun 15 Juin - 14:44

    maggie recherche
    ▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀
    ▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀
    Un mec qui sait à quel point Maggie est susceptible et s’emporte facilement. Ses larmes, ses cris, ses jurons et sa tendance à frapper ne lui font pas peur une seconde. Il trouve cela amusant, hilarant même. Il s’amuse donc à la faire complètement sortir de ses gonds, la faire péter un plomb. Il fait tout en son possible pour la faire enrager. Car il adore voir la petite blonde exploser. Que ressent-il pour elle? Aime-t-il qu’elle lui accorde cette « attention »? On ne sait pas. Chose certaine, s’il n’était pas un temps soit peu intéressé par elle, il ne perdrait pas son temps à la provoquer...

    Un ex. Le seul mec que Maggie a vraiment aimé. Celui qui lui a fait découvrir l’amour. Le seul et l’unique, ils s’aimaient. Mais il a trompé Maggie, même s’il lui disait l’aimer plus que tout. Maggie, innocente, ne s’est pas rendue compte qu’il la trompait. On le lui disait mais elle ne croyait personne. Elle questionnait son copain mais il niait les faits. Mais elle le vit avec une autre. Ils sont maintenant en mauvais termes. Car même s’il était infidèle, il aimait Maggie. Il croit toujours l’aimer. Mais il ne sait pas comment.

    Une meilleure amie, chez Serpentard. Elles sont vraiment très proches l’une de l’autre, presque comme des soeurs. Elles partagent le même dortoir depuis la seconde année et se connaissent par coeur. Leur caractère sont vraiment similaires et jamais elles ne se querellent, ou du moins, que très rarement. Elles se partagent tout. Notes de cours, réponses de devoirs, fringues, produits de beautés, bijoux, confidences. La seule chose qu’elles ne se partagent pas? Les hommes!

    Elle avait trop bu. Lui aussi. Ils allaient coucher ensemble, mais Maggie a renoncé à la dernière minute, parce que c’est un garçon qui l’insupportait. Pour se venger de ses envies qui ont été ainsi refreinées par la petite blonde, le jeune homme a raconté à tout le monde qu’ils ont couchés ensemble. Il a fait une description très détaillée d’une pseudo nuit torride à qui bon voulait l’entendre. Il s’est assuré d’humilier Maggie en racontant les plus minimes détails. Maggie lui en veut encore de l’avoir fait passer pour une fille facile et saloppe. Elle compte se venger, mais ne sait toujours pas ce qu’elle peut lui faire endurer.

    Un meilleur ami chez Gryffondor. Ils se sont rencontrés quand ils étaient enfants. La petite blonde était obligée de jouer avec lui. Ils ne s’aiment pas vraiment, mais au fil des semaines, les deux enfants sont devenus vraiment amis. À Poudlard, malgré la guerre inter maison, Maggie n’a pas pu se séparer de son meilleur ami. Il est le seul Gryffondor avec lequel elle s’affiche et s’entend si bien. Leur relation a déjà dérivée et ils sont sortis ensemble. Mais cette expérimentation ne s’avéra pas des plus fructueuses et ils ont rompus. Ils sont par contre demeurés meilleurs amis & leur relation n’a fait que devenir plus forte. Bien que Maggie n’aime pas être vue avec des Gryffondors, avec son meilleur ami c’est différent. Elle n’a pas honte, bien qu’elle fasse parfois des allusions à cette « pauvre » et « ridicule » maison, ce qui provoque parfois quelques conflits. ETHAN SHEFFIELDS

    Compagne de beuveries. Elle adore s’enfiler quelques verres avec cette personne. Même si leur maison et caractère sont vraiment différents, après quelques verres, elles s’entendent vraiment bien. Elles sont détendues, rient énormément et s’amusent vraiment. Elles ne savent pas grand chose l’une de l’autre puisqu’ielles ne se parlent pas trop hors de leurs soirées bien arrosées. CORNÉLIA TWIST

    Un grand frère de coeur, préférablement chez Serpentard et plus âgé, ou du même âge, que Maggie. Lui et Maggie sont très proches l’un de l’autre et peuvent vraiment compter l’un sur l’autre. Il sait passer outre le caractère tumultueux de Maggie et l’apprécie telle qu’elle est.

    Un mec qui s’est lancé un défi avec ses potes, avoir Maggie dans son lit le premier. Et il est prêt à tout pour relever ce défi. Parce que Maggie est sexy, Maggie est blonde, Maggie, c’est Maggie, c’est une fille qu’il FAUT se taper. Alors, il veut se faire Maggie. Mais la petite blonde ne se laisse pas faire si facilement. Quoique... elle pourrait très bien finir par craquer. Mais passer ensuite pour une fille facile? Non merci. Elle ne sait pas qu'il lui tourne autour que pour un stupide défi digne d'un mec.

    Un mec à qui Maggie fait du charme. Elle le drague, lui fait des yeux doux, le provoque. Rien n’y fait, il ne montre aucun intérêt pour ses sourires, ses yeux bleus et ses longs cheveux blonds. Il se fiche royalement d’elle, il ne s’intéresse pas à elle. Maggie perd patience. Elle déteste qu’on l’ignore, elle déteste qu’on ne craque pas devant elle. Il est devenu un genre de défi pour Maggie. Elle est prête à tout pour le faire craquer. Elle veut le voir ramper à ses pieds. Mais ce n’est pas gagné.

    Quelqu’un avec qui elle passe son temps à parler en classe de métamorphose. Assis l’un à côté de l’autre, ils ne peuvent pas s’empêcher de bavarder et rire, sous les regards assassins de l’enseignant. Ils ne se parlent pas vraiment de dehors des cours. Leur relation se limite donc à quelques discussions durant ce cours.

    Quelqu’un qu’elle a rencontré dans le Poudlard express en première année. Cette personne est du même âge qu’elle. Ils se sont très bien entendus et ont parlé tout au long du voyage. Ça a tout de suite cliqué. Pourtant, ils n’ont pas été accueillis dans la même maison. Avec les années, Maggie a délaissé ce/cette premier(ère) ami(e). Cette personne lui en veut, bien que Maggie tente à présent de rattraper le temps perdu.

    Cette fille ne peut tout simplement pas supporter Maggie. Elle la trouve trop superficielle, trop manipulatrice. Elle n’est pas capable de la sentir, elle la déteste, tout simplement. Elle la critique, la regarde de travers, parle en mal d’elle avec les autres. Pour sa part, Maggie s’en fiche. Aucune importance pour elle. En autant qu’on parle d’elle.

    Une ennemie jurée. Une fille qui déteste totalement Maggie, sans raison bien précise. Elle ne l’aime pas, un point c’est tout. Et elle ne se gêne pas pour le lui montrer. Fait étonnant, la petite garce qu’est habituellement Maggie est intimidée par cette ennemie. Ou est passée toute sa confiance? Et son air hautain? Bonne question. Chose certaine, cette fille est bien la seule à intimider à ce point Maggie, qui a coutume d’être celle qui est intimidante. Maggie s’assure donc de ne jamais croiser son ennemie jurée, car être tellement bredouille d’insulte devant elle blesse énormément son égo.

    Un garçon en couple que Maggie drague. Son but, le faire craquer et le faire entrer dans son jeu. Elle ne vise qu’une chose, rendre la copine de ce mec verte de jalousie. Elle ne fait que parler avec lui, faire la belle, rire, le toucher, s’accrocher à son cou, et surtout, s’assurer que la copine de celui-ci les voit ensemble. Ce garçon se laisse complètement faire. Elle ne l’a jamais embrassé, elle ne fait donc rien de mal, non?

    Maggie et lui couchent ensemble. Ça a commencé par une simple attirance physique qui les a attirés dans un placard. Ils couchent encore ensemble, quand l’occasion se présente. Maggie lui a clairement fait comprendre qu’elle n’est pas du tout une fille facile. Fait étrange, entre eux, ce n’est pas que physique. Il y a une alchimie certaine qui s’est tissée entre eux. Ils peuvent passer des heures allongés sur le lit, a simplement discuter. Il n’y a aucun amour entre eux. Juste cette certaine ambiguïté. PAS POUR LE MOMENT (:

    Un ami. Un véritable ami. Entre eux, aucune gêne, ils sont eux-mêmes, rien d’autre. Ils sont tous deux dans la même maison, Serpentard. Leurs soirées sont bien variées. Parfois ils boivent quelques verres dans un bar à Pré-au-Lard, ou parfois ils discutent du haut de la volière. Parfois installés dans un fauteuil de la salle commune, son bras autour de ses épaules, sa tête posée contre son torse, en silence. Ils ont presque tout fait ensemble. Presque tout, sauf coucher ensemble. Parce que ça ruinerait tout.... Sauf que. Sauf qu’ils en ont parfois envie, pendant une minime seconde. Mais non. Ils sont amis, point. Ou du moins, ils tentent de scotcher à cette idée. Chose certaine, jamais il n’y aurait d’amour entre eux.

    Une fille de Gryffondor qui ressemble beaucoup à Maggie. Étrangement, elles se complètent. Avant, leurs similitudes de caractère les opposaient, elles se détestaient. Mais cette haine est devenue amitié et leurs points communs les ont solidement liées. Maggie ne voit même plus que son amie est Gryffondor. Car même s’il y a cette guerre inter maison très présente ― et que Maggie se laisse bien influencée par cette guerre ― l’amitié est parfois une chose plus forte que tout.

    Des filles avec qui Maggie adore traîner. Elles sont une petite bande de 4 et sont inséparables. Elles font tout ensemble, elles adorent jouer les pestes de service. Elles forment un petit quatuor perfide, détesté, et craint par bien des élèves. Elles se tiennent ensemble depuis seulement deux ans, mais c’est comme si elles se connaissaient depuis toujours. Malgré leurs différences de caractère, les querelles se font vraiment rares.

    Une souffre douleur. Une fille timide, généralement solitaire sur qui Maggie a tout simplement jeté son dévolu. Elle se moque d’elle, rit d’elle pendant les cours et fait tout pour lui rendre la vie dure. Maggie n’a pas de motif pour cette haine qu’elle voue à cette pauvre fille. En fait, la seule raison pour laquelle elle est si chiante avec elle, c’est parce que cette fille a déjà insulté Maggie en insinuant qu’elle était une fausse blonde idiote et superficielle. Maggie ne l’a pas prit. Et voilà qu’elle ne la lâche plus. La souffre douleur de la petite blonde se tait, encaisse et n’adresse plus la parole à Maggie. Elle l’ignore et fait comme si les railleries de Maggie ne l’atteignent pas. Mais elle est tout près de craquer. Elle n’en peut plus.
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Dernière édition par Maggie Aberdeen le Sam 27 Juin - 19:45, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Aberdeen
- maggie
isn't she perfect?

avatar

Féminin nombre de messages : 568
age : 26
maison : — Slytherin
crédits : Brain Damage

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Lun 15 Juin - 14:44


    ethan sheffields. Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    mr. melvin lochlainn Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    colleehn calloway Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    mirià weasley Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    jack caldwell Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    cornélia twist Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    dexter sistage Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.


Dernière édition par Maggie Aberdeen le Mer 17 Juin - 21:01, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Aberdeen
- maggie
isn't she perfect?

avatar

Féminin nombre de messages : 568
age : 26
maison : — Slytherin
crédits : Brain Damage

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Lun 15 Juin - 21:28


    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.

    prénom nom Blà Blà Blà Blà Blà Blà
    a
    Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà Blà
        ― maggie.


Dernière édition par Maggie Aberdeen le Mer 17 Juin - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miryà C. Weasley
mirià
boire de la vodka.aller chez ikea.

avatar

Féminin nombre de messages : 2982
age : 25
maison : — Gryffindor
crédits : ashmn

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Lun 15 Juin - 21:37

moi je veux (a)

_________________

    YOU ARE MORE STUPID THAN A BOWTRUCKLE. AND I AM MORE INTELLIGENT THAN A SUPER GEEK, UNDERSTOOD ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://priori-incantatum-rp.forumpro.fr
Madeleine D. Twist

avatar

Féminin nombre de messages : 327
age : 23
maison : — Gryffindor
crédits : aurélie and hysteriatic

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Lun 15 Juin - 22:26

me too 47
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict J. Stackhouse

avatar

Féminin nombre de messages : 246
age : 23
maison : — Hufflepuff
crédits : [ Ce que je fais ] (c) hippie
[ Avatar ] (c) Shiya

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mar 16 Juin - 1:38

    J'aimerais bien avoir un lien 22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Aberdeen
- maggie
isn't she perfect?

avatar

Féminin nombre de messages : 568
age : 26
maison : — Slytherin
crédits : Brain Damage

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mar 16 Juin - 3:31

    Mirià, Cornie, Ellìot :54:
      Bien évidemmmeeenntttt 44
      Je veux un lien, avec tous les trois (:
      Quoi, j'sais pas, pas du tout XD
      Je suis une pauvre victime de la "NoInspiration" 40

      Je vais lire vos fiches de relations et je vous reviens avec ça!
      Si vous avez des "bases" d'idées, ou juste "Positif" / "Négatif", proposez (a)
      J'peux bien me creuser la tête après (:


Dernière édition par Maggie Aberdeen le Mar 16 Juin - 6:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict J. Stackhouse

avatar

Féminin nombre de messages : 246
age : 23
maison : — Hufflepuff
crédits : [ Ce que je fais ] (c) hippie
[ Avatar ] (c) Shiya

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mar 16 Juin - 3:48

    Mon, je veux un lien positif!
    Ça aide pas beaucoup mais, c'est un début ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Melvin Lochlainn

avatar

Féminin nombre de messages : 15
age : 24

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mer 17 Juin - 17:06

ne m'oubliez pas mademoiselle. 61
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Aberdeen
- maggie
isn't she perfect?

avatar

Féminin nombre de messages : 568
age : 26
maison : — Slytherin
crédits : Brain Damage

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mer 17 Juin - 19:08

    oh que non je ne vous oublie pas mon cher m'sieur 61 48

    Ellìot, c'est déjà un début 10
    Vu que ta fiche de relation n'est pas entammée, je n'en sais pas trop sur ton personnage, mais je vais essayer de trouver un truc dans l'genre positif 12 Je te reviens avec une bonne ― ou mauvaise Laughing :arror: ― idée! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilià K. Van Eckart

avatar

Féminin nombre de messages : 755
age : 22
maison : — Ravenclaw
crédits : ava♥ : moi
gif : (quelqu'un sur bazzart)

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mer 17 Juin - 19:15

Moi aussi je veux (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insolence.forumsactifs.com/
Miryà C. Weasley
mirià
boire de la vodka.aller chez ikea.

avatar

Féminin nombre de messages : 2982
age : 25
maison : — Gryffindor
crédits : ashmn

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mer 17 Juin - 19:23

J'aimerai bien un truc positif : ) même si je suis a gryffondor, je pense que c'est possible, elles ont quand même un caratcère sensiblement ressemblant (rancunière, n'aime pas perdre ( donc aiment avoir raison), déterminé, extravertie etc ), hormis que tu es une cancre, et moi le génie qui a des notes extraordinaire, tu es en quelle année beenuchette ?

_________________

    YOU ARE MORE STUPID THAN A BOWTRUCKLE. AND I AM MORE INTELLIGENT THAN A SUPER GEEK, UNDERSTOOD ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://priori-incantatum-rp.forumpro.fr
Maggie Aberdeen
- maggie
isn't she perfect?

avatar

Féminin nombre de messages : 568
age : 26
maison : — Slytherin
crédits : Brain Damage

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mer 17 Juin - 19:31

    KIIIKIIII BEEELLLL 9
    elle est 1000(...)000 fois mieux que l'autre Kristen X)

    Il nous faut un lien-de-la-mort-qui0tue-entre-blondes 8

    Je vais aller voir ta fiche de relation pour voir le caractère et tout de ton personnage (: Je veux bien une relation genre... amies (: Mais pas amies pour être amies. Un truc compliqué, je ne sais pas quoi XD Je peux y penser (a) Amies ça te va? Ou tu aimes mieux un truc neutre ou conflictuel? 12


    MIIRRRIIIÀÀÀ 59
    Je voyais justement nos personnages avoir un genre de lien positif (: Parce que je trouve que nos personnages se ressemblent (: Intelligentes, un peu beaucoup chiantes, elles savent ce qu'elles veulent (: Genre, elles se ressemblent sauf pour la maison & quelques autres différences. Elles pourraient possiblement "bien s"entendre' mais faudrait voir (a)
    Je crois que Maggie serait en 8ème (a) genre, 18 ans x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miryà C. Weasley
mirià
boire de la vodka.aller chez ikea.

avatar

Féminin nombre de messages : 2982
age : 25
maison : — Gryffindor
crédits : ashmn

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mer 17 Juin - 19:37


    Han, elle est vieille par rapport à Mimi... deux ans de plus c'est pas rien je trouve =/ mais si elle s'entend "bien", c'est pas un lien de la méga mort qui tue ça race (*zbaf*), parce que ma beenuchette, nous faut un lien qui tue tout quoi =O on a certes pas mal de différence, mais y'a quand même pas de chose qui le rapprochent aussi =/ je pencherai plus pour se concentrer sur ce qui les rapproches : ), en gros, elles sont chiantes et elles savent ce qu'elles veulent. A la limite, quand Mimi était en première année, et Mag en troisième, elles auraient pu se détester, ne voyant que les différences qui les opposaient ( les maisons & co ). Puis, par je-ne-sais-pas-vraiment-quoi, au bout de genre, un an, ou deux, elles se seraient rendues comptes qu'elles n'étaient pas si différentes que ça. et elles auraient finie par bien s'entendre.
    Cmme Mag est plus vieille, ça pourrai être devenue une relation grande soeur/petite soeur, dans le genre mentor/élève, mais en étant amie, mais avec des petites disputes de temps en temps car elles sont tout de même assez différentes : )
    enfin, moi je dis ça mais j'en sais rien ><

_________________

    YOU ARE MORE STUPID THAN A BOWTRUCKLE. AND I AM MORE INTELLIGENT THAN A SUPER GEEK, UNDERSTOOD ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://priori-incantatum-rp.forumpro.fr
Cecilià K. Van Eckart

avatar

Féminin nombre de messages : 755
age : 22
maison : — Ravenclaw
crédits : ava♥ : moi
gif : (quelqu'un sur bazzart)

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mer 17 Juin - 19:40

Ouais, un truc entre super blondes! Parce qu'hayden est superbe et ton vava aussi!
Amies ça me va super bien, mais comme tu l'as dit, un truc bien compliqué. Parce que plus elle est proche de quelqu'un, plus c'est compliqué et plus elle essaye de s'en séparer.


Dernière édition par Colleehn g. Calloway le Mer 17 Juin - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insolence.forumsactifs.com/
Madeleine D. Twist

avatar

Féminin nombre de messages : 327
age : 23
maison : — Gryffindor
crédits : aurélie and hysteriatic

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Mer 17 Juin - 19:45

Compagne
de beuveries. Elle adore s’enfiler quelques verres avec cette personne.
Même si leur maison et caractère sont vraiment différents, après
quelques verres, ils s’entendent vraiment bien. Ils sont détendus,
rient énormément et s’amusent vraiment. Ils ne savent pas grand chose
l’un de l’autre puisqu’ils ne se parlent pas trop hors de leurs soirées
bien arrosées.


je veuuux xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict J. Stackhouse

avatar

Féminin nombre de messages : 246
age : 23
maison : — Hufflepuff
crédits : [ Ce que je fais ] (c) hippie
[ Avatar ] (c) Shiya

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Jeu 18 Juin - 2:00

    Tiens! J'ai choisi dans tes suggestions mais, on pourra approfondir plus tard!!

    ▄ Un mec à qui Maggie fait du charme. Elle le drague, lui fait des yeux doux, le provoque. Rien n’y fait, il ne montre aucun intérêt pour ses sourires, ses yeux bleus et ses longs cheveux blonds. Il se fiche royalement d’elle, il ne s’intéresse pas à elle. Maggie perd patience. Elle déteste qu’on l’ignore, elle déteste qu’on ne craque pas devant elle. Il est devenu un genre de défi pour Maggie. Elle est prête à tout pour le faire craquer. Elle veut le voir ramper à ses pieds. Mais ce n’est pas gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack E. Caldwell

avatar

Féminin nombre de messages : 1008
age : 26
maison : — Hufflepuff

MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   Ven 26 Juin - 19:58

Tu m'oublies pas hein. (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: maggie — hating her is the latest trend.   

Revenir en haut Aller en bas
 
maggie — hating her is the latest trend.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maggie Green [Validée]
» Nikita - Maggie Q
» Maggie ♥ |End|
» [F] Maggie Q (négociable) - Indépendants
» (F) Maggie Greene - Lauren Cohan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Priori Incantatum :: ♦ PENSINE, COIN PERSO. . . :: — Fiches Relationnelles.-
Sauter vers: