AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorrow C. Malfoy



Masculin nombre de messages : 21
age : 23
maison : — Slytherin
crédits : (c) sky ▬

MessageSujet: « Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini   Sam 13 Juin - 1:39

    Sorrow Càllistô Malfoy

    « Ma vie n'est pas rose. Ma vie n'est pas noire.
    Une seule tâche au tableau ; Mirià Weasley.
    Mais qui a dit que j'aimerais effacer cette tâche ? »


─ seventh year at hogwart's



    en plus ► Nom d'un pitiponk, un moldu !
    ......................................................................................................................................................................................................................

      pseudo : vous poussez pas un peu là ? Nan mais j'te jure. Bon, j'suis poli. Ce sera sky ou orange-juice x)
      présence sur le forum : autant que possible ; faut dire qu'avec CI c'est pas simple --'
      avatar : mitch hewer forever.
      qui est là ?
      une suggestion, un commentaire ? shut faut pas le dire mais S. il est fou de mirià --'


Dernière édition par Sorrow C. Malfoy le Dim 14 Juin - 1:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow C. Malfoy



Masculin nombre de messages : 21
age : 23
maison : — Slytherin
crédits : (c) sky ▬

MessageSujet: Re: « Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini   Sam 13 Juin - 1:39



        « Une vie sans amour, c'est comme une opération sans anesthésie. »
          Cyril Connolly



    Un rêve. Un autre. Toujours. Elle m’obsédais. Depuis des mois. Depuis notre « rencontre ». Je rêvais toujours et encore d’elle, de chaque parties d’elle. Je ne pouvais m’en empêcher. Je ne connaissais que très peu ce sentiment qu’est l’amour. Après tout, dans ma vie de jeune homme de dix-sept ans, je n’avais pas eu le temps d’exploiter ce sentiment. Pendant des années la haine avait bafoué mon cœur mais cette fois c’était différent. C’était partagé. Je savais bien que je l’aimais elle mais je me refusais à l’admettre, de peur de paraître faible, lâche ou indigne. Pourtant il en était ainsi. Et je ne pouvais faire autrement. Mirià Weasley était pourtant quelqu’un d’assez gentille au fond, et je le savais pertinemment mais l’accepter et l’afficher aurait été un sacrilège.

    Désormais je suais. A en croire que je venais de faire le marathon. D’un geste lent, je me relevais et observais les alentours de la pièce où je dormais précédemment. Une pièce close. Close de par une porte en bois brut, marron. Les murs étaient décorés par l’emblème de la famille et la « maison » de Poudlard que la famille honorait tant ; Serpentard. Des bannières et emblèmes que moi aussi j’admirais. Je suis d’ailleurs à Poudlard, dans cette maisons là. Serpentard. Une maison qualifiée comme « lâche » « rusée ». Moi je n’en pense pas un mot. Je suis bien là-bas. Je ne suis pas sans intelligence, pas très rusé mais tout de même, je possède les qualités de cette maison, sinon pourquoi m’y aurait-on envoyé ? Et ne pas y être envoyé aurait été un sacrilège, surtout pour ma famille.

    Je suis né de cela dix-sept ans dans le manoir familial des Malfoy, au fond du Wiltshire, une contrée perdue. Ma mère m’en a voulu d’avoir souffert mille fois pour son accouchement, du moins je crois et c’est peut-être encore vrai aujourd’hui. A l’époque, et d’ailleurs c’est toujours vrai, j’ai un grand frère ; Rohan et une petite sœur ; Irina. Touts les trois on est assez liés. Du moins on l’étaient. Je le suis toujours de par ma petite sœur mais avec Rohan, il y a quelque chose de cassé.
    Je n’ai jamais été le petit prodige de la famille. Comme ayant une tare. A chaque fois que je ratais quelque chose (étant petit évidemment) mon frère s’esclaffait que j’étais la tare de la famille. Allez dire cela à un gosse de cinq ans et regardez sa réaction. Plus je m’enfonçait dans les horreurs, plus Rohan raillait. Il fallait que je réagisse non ? Il fallait que je trouve un moyen (n’importe lequel) pour prouver que je n’étais pas quelqu’un de faible.

    J’étais, et je le suis toujours, à l’époque, très lié à mon père. Alors, un matin, de bonne heure, je lui ai posé la question.

    « P’pa ? »
    « Hum ? Qu’est-ce qu’il y a Sorrow ? »
    « Je veux que tu m’apprennes à jouer au quidditch... »

    C’est de là qu’est parti mon « ascension ». C’est à partir de là que j’ai pu enfin me libérer de l’emprise destructrice de mon frère aîné. Bien sûr nous étions toujours frère, à la vie, à la mort, mais désormais j’excellais dans un domaine où lui était piètre. Désormais je pouvais jouir de ce jeu que j’aimais beaucoup. Au début, je me débrouillais comme un manche mais avec l’habitude je suis devenu habile et malin à ce jeu. J’avais mûri et cela mon frère ne pouvait le supporter…


Dernière édition par Sorrow C. Malfoy le Sam 13 Juin - 19:51, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow C. Malfoy



Masculin nombre de messages : 21
age : 23
maison : — Slytherin
crédits : (c) sky ▬

MessageSujet: Re: « Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini   Sam 13 Juin - 1:39



        « Courtes lettres et longues amitiés, tel est ma devise. »
          Voltaire



    Les années avaient désormais passées. Du gosse de sept ans, je devenais un jeune homme dont la puberté approchait. J’avais désormais onze années. Cela faisait onze ans que j’étais venu au monde et que j’existais, au grand damne de mon frère à qui je faisait quelque peu d’ombre. J’étais devenu un beau garçon qui, en plus de la beauté, été exceptionnellement doué en quidditch. Et cela, mon frère pouvait difficilement le supporter. C’en devenait une torture pour lui.

    Puis elle est arrivée. Nous étions depuis quelques temps déjà en vacance d’été. Le soleil tapait déjà ce matin là dans la demeure de ma famille. Je portais toujours et encore ma robe sorcière, fier de la porter. Le courrier n'allait pas tarder à venir. Il était certain que l'hibou que nous avions devait s'être une fois encore perdu. Puis il arriva. Le hibou blanc neige nommé Wolfang arriva, accroché à ses serres des lettres, une boîte et une énième lettre. Mon père, le regard haut arriva dans la salle à manger, ouvrit d'un geste rapide de sa baguette la fenêtre. Le hibou que j'aimais beaucoup se posa délicatement sur le sol. Mon père, d'un geste brusque pris le courrier puis fit signe au hibou de s'en aller. Le hibou, qui m'aimais beaucoup aussi, vint se poser à côté de moi. Je lui tendit alors un biscuit.

    Mon père eût alors un sourire. Il venait d'ouvrir une lettre cachetée d'un sceau que je ne connaissais pas. Scorpius Malfoy n'était pas le genre à sourire. Même le jour de son mariage, du moins le dit-on, Scorpius n'avait pas esquissé le moindre sourire à sa femme Asteria.

    « Ça y est. Nous l'avons reçue ! », dit-il à sa femme, qui était intriguée par ce sourire.
    « Reçue ? Tu es sûr ? », dit-elle en s'avançant et en prenant la lettre des mains de son mari.
    « Qu'est-ce qui est arrivé ?? », demandais-je.

    Ma mère se retourna vers moi puis me tendit la lettre. Je la lisais attentivement. Quand j'eus finis, ma mère s'exclama ; « Tu ira à Poudlard à la rentrée. Tu va pouvoir rejoindre ton frère à Serpentard. Je suis si fière de toi, Row. »

    Un sourire apparut sur ma bouche. Je connaissait des tas d'histoires sur poudlard. J'aimais beaucoup toutes les histoires que j'avais lues à son propos. Et en même temps, je connaissait si peu de choses sur cet endroit magique. J'avais enfin l'occasion de découvrir ma propre magie et peu être rejoindre les rangs de mon père.

    02 Septembre. Nous étions enfin arrivé au jour J. La journée où j'allais enfin aller à Poudlard. J'étais bien stressé ce jour là. Quand je montai dans le train, j'avais peur qu'il s'arrête pour je ne sais quelle raison.
    J'étais alors avec Rohan dans un compartiment. Ses amis étaient avec nous. Ils s'esclaffaient de leurs dernière batailles contre des moldus.

    « J'ai pu en frapper trois, quatre grâce à ma baguette. », s'esclaffa un gros sorcier tout gras.

    Ils n'arrêtaient pas de dire qu'ils étaient forts. Tu m'étonnes. Ils sont avec une baguette et en possession de formules alors que les moldus sont sans pouvoir ni rien. « Tu penses vraiment être fort pour t'être battu contre des moldus qui sont sans défenses ? », avais-je alors protesté. Mon frère m'avait alors averti que si je ne changeait pas d'attitude j'avais qu'à dégager. C'est ce que j'ai fais. Je me suis barré du compartiment, à la recherche d'un autre.

    C'est là que je l'ai trouvé lui. Will Weasley. Un Weasley. Les Weasley n'avaient pas, et ne l'ont toujours pas, une réputation superbe à l'époque. On disait qu'ils vivaient entassés dans une maison quelconque. Je suis sûr que c'était des foutaises et je m'en contre-fichais.

    Dans le train, nous avions sympathisé et cela nous rendais amis, déjà. Je conférais déjà à Will la place d'ami suprême. Nous avions touts les deux parlés de l'un, de l'autre.

    Quand nous étions arrivés à Poudlard, dans les barques, une femme, grande et vêtue d'une robe de sorcier nous avait accueillis, en nous énumérant quelques règles et les maisons à laquelle nous pouvions appartenir ; Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle, Serpentard. Le nom de cette dernière me donnait un frisson d'extase... Je n'étais pas très hautain mais j'étais sûr que par ma fourberie, mon intelligence et ma fierté j'attérirais chez les verts et argent...

    Je me trouvais désormais devant tout le monde, assis sur un tabouret en bois, le choixpeau magique, instrument de répartition, sur ma tête. Il semblait penser.

    « Hum ... assez difficile. Mais après tout, comme ton frère. Serpentard ! »

    Un sourire de contentement apparu sur mes lèvres. J'étais heureux d'aller à Serpentard même si cela me séparait de Will qui fut réparti à Poufsouffle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow C. Malfoy



Masculin nombre de messages : 21
age : 23
maison : — Slytherin
crédits : (c) sky ▬

MessageSujet: Re: « Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini   Sam 13 Juin - 20:28



        « Etudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. »
          Saint-Isodore de Séville.



    Moi et Will, avec mon autre ami, Caspar, que je considérais comme un second frère formèrent un trio dès la première fois. Bien que Will soit un Weasley et un poufsouffle, nous étions tous les trois soudés. Moi et Caspar étions plus proches de par notre maison commune.
    Mais moi et Caspar faisions quelques conneries dans le dos de Will et lui en a eu ras les pâquerettes de jouer au décor. Au bout de deux ans, Will a décidé d'arrêter le trio et il m'a dit que j'étais un petit arrogant prétentieux comme toute ma famille. Je lui ai craché à la figure et c'en était fini. Nous n'étions désormais plus amis.

    Deux années étaient désormais passées. La troisième arrivait et Irina, ma soeur été déjà arrivée. Moi, je devenais plus fourbe que jamais. Avec Caspar, nous étions les pires serpentards, du moins je le crois. Mais je m'adonnai toujours à ma passion du quidditch. J'étais même attrapeur de l'équipe de Serpentard. Puis ce fameux été, elle est venue à mon stage de quidditch.

    Elle. Mirià. Je l'avais déjà vue mais je l'ignorais... La première rencontre fut sanglante. Ni moi, ni elle n'avait d'envie à parler. Nous nous sommes hurlés dessus et la discussion fut finie. Mais le plus dur à accepter arriva bientôt ; la meilleure amie d'Irina n'était autre que cette potiche, petite prodige, au moins comme moi, de quidditch. De longues disputes s'en suivirent avec Irina mais nous étions toujours aussi soudés. Avec les mois, j'ai enfin accepté Mirià comme meilleure amie de Irina.

    Les années passaient. Puis c'est arrivé. Rohan et moi, premier round. Lui était arrogant comme jamais et moi j'avais envie de m'affirmer. J'étais devenu un beau jeune homme, fier de sa beauté et très très fier, excellent en quiditch et lui était un garçon arrogant qui ne savais pas par quel bout tenir une baguette. Et il s'amusait à me rabaisser. Cela m'a agacé. Je me suis révolté.

    « Roh, tu m'énerves OK ? J'en ai marre de tes p'tites insinuations ! »
    « Écoutes So', si ça te plaît pas t'en pis... »

    C'en était trop. Pas besoin de baguette. J'avais bien assez de force dans les bras. Je lui en ai mis une tarte puis je me suis enfui. Depuis, moi et Roh c'est la guerre ouverte.


Dernière édition par Sorrow C. Malfoy le Dim 14 Juin - 2:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow C. Malfoy



Masculin nombre de messages : 21
age : 23
maison : — Slytherin
crédits : (c) sky ▬

MessageSujet: Re: « Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini   Dim 14 Juin - 1:20



        « Le bonheur vient vers ceux qui croient en lui. »
          Ali Ibn Abu Talib.



    Deux ans on passés. Je suis désormais en septième année à Poudlard. Maintenant je ne parle plus à Rohan, Irina faisant office de parloir. Je ne peux accepter ce qu'il m'a fait. Jamais je ne lui pardonnerai. Et c'est mieux comme ça.
    Mais il existe toujours un problème. Mirià. Je suis irrémédiablement attiré par elle et ça je ne peux l'avouer à personne sauf à Caspar, mon meilleur ami. Mais elle me doit une faveure et je ne manque pas de lui rappeler. Si un jour je lui doit quelque chose...
    Côté études de la magie, j'aimerais bien être aussi brillant mais je ne suis pas non plus un modèle. Atteignant le E en potions et DCFM, les autres matières n'atteignent généralement pas plus de A.
    Pour le quidditch, je suis toujours aussi fort et j'aimerais bien devenir joueur de quidditch dans un futur proche même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow C. Malfoy



Masculin nombre de messages : 21
age : 23
maison : — Slytherin
crédits : (c) sky ▬

MessageSujet: Re: « Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini   Dim 14 Juin - 1:27

    Je pense avoir fini 78
    Pour le code, j'aimerais le mettre mais je vois pas le règlement --'
    1902 mots 75
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miryà C. Weasley
mirià
boire de la vodka.aller chez ikea.



Féminin nombre de messages : 2982
age : 25
maison : — Gryffindor
crédits : ashmn

MessageSujet: Re: « Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini   Sam 20 Juin - 23:04

SERPENTARD : )

_________________

    YOU ARE MORE STUPID THAN A BOWTRUCKLE. AND I AM MORE INTELLIGENT THAN A SUPER GEEK, UNDERSTOOD ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://priori-incantatum-rp.forumpro.fr
Sorrow C. Malfoy



Masculin nombre de messages : 21
age : 23
maison : — Slytherin
crédits : (c) sky ▬

MessageSujet: Re: « Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini   Mar 23 Juin - 22:58

    J'ai même pas dis merci, j'suis mal poli. Enfin, merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini   Aujourd'hui à 22:34

Revenir en haut Aller en bas
 
« Entre amour, décadence et beauté ; » • • sorrow ` fini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une larme entre amour et haine
» Charles-Paris de Longueville {Entre amour et haine}
» Nikaggie ? Entre amour et haine.
» entre l'amour et la haine, il n'y a qu'un pas. PV Aarici'a
» Aphrodite, Déesse de l'Amour et de la Beauté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Priori Incantatum :: ♦ ONCE UPON A TIME. . . :: — Répartitions. :: validé(s)-
Sauter vers: